Economisons le papier, n'imprimez pas les pages de ce site sauf si nécessité, c'est bon pour la planète !

Portail du Musée d'histoire de Nantes-Château des ducs de Bretagne

histoire2guerres

Mémorial

Le "Journal du Centenaire"

Le Journal du centenaire dans le cadre de la convention que nous avons signée avec le Musée d'Histoire de Nantes (château des Ducs de Bretagne) pour le portail "Histoire2Guerres" :

IMG_6270


Mémorial des Treilliérains morts pour la France

Soldats tombés lors des guerres du 1er Empire

1807 : Julien Robert : fils de Julien R. et de Marie Praud, né le 10 mars 1784 à la Baclais, laboureur, taille : 1.29 ( ?), fusilier au 61 régiment, 1 Bataillon, 1 Compagnie, entré à l’hôpital de Maumbourg le 21.12.1806, y décède le (31.01.07) à la suite de blessures.

Jacques Chesneau: fils de Pierre C. et de Jeanne Jarnet, né le 16.07.1786 à la Baclais, laboureur, taille : 1.70m, fusilier au 84 Régiment d’Infanterie de ligne, 1 Bataillon, 4 Compagnie, entre à l’hôpital d’Udine (Italie) le 8.12.1807 y décède le 10.08.07 à la  suite de fièvres.

Jean Guérin : fils de Julien G. et de Marie Brard, né le 25.02.1787 à la Noë Violin, laboureur, taille : 1.57m, fusilier au 85 régiment d’infanterie de ligne, 1 Bataillon,  Compagnie, entre à l’hôpital de Bosgarden le 19.07.1807 y décède le 17.08.1807 à la suite de fièvres.

1809 : Georges Brossaud : fils de Georges B. et de Julienne Cadou, né le 8.11.1788 à la Sionière, laboureur, taille 1.57m, fusilier au 44 Régiment d’Infanterie de ligne, matricule 1529, décédé le 8.10.09 dans les prisons de l’ennemi à Saint-Nicolas en Autriche par fait de fièvres.

Louis Praud : fils de Julien P. et de Jeanne Moreau, né le 19.02.1789 à la Loeuf, laboureur, taille : 1.57m, voltigeur au 4 Bataillon du 7 Régiment d’Infanterie, matricule 6489, décédé le 22.05.09 sur le champ de bataille d’Eslingen (Autriche) d’un coup de boulet.

1811 : Pierre Jouaud : fils de Pierre J. (boulanger) et de Marie Dibon, né en 1791 au bourg, fusilier au 39 Régiment d’Infanterie de ligne 3 Bataillon, 4 Compagnie, entre à l’hôpital impérial  temple de Lahome le 25.09.1811 y décède le 4.10.1811 à la suite de fièvre gastrique.

1812 : Pierre Moreau : fils de Jean M. et de Jeanne Cochet, né en 1791 au bourg, fusilier au 39 Régiment d’Infanterie de ligne 3 Bataillon 3 Compagnie, entre à l’hôpital de Saint-Sébastien (Espagne) le 11.04.1812 y décède le 24.04.12 à la suite de blessure ancienne.

1813 : Jean Breteché : fils de Julien B. et de Angélique Desmortier, né le 30.05.1793 à la Renaudière, fusilier au 142 Régiment 3 Bataillon 3 Compagnie, entré à l’hôpital de Dresde (Allemagne) le 4.06.1813 y décède le 25.06.13 à la suite de  blessure.

1814 : Jean Duflan : fils de Jean D. et de Perrine Bretesché, né le 8.12.1789 au bourg, laboureur, taille : 1.44m, fusilier au 26 Régiment d’Infanterie de ligne, décédé le 28.04.14 à l’hospice de Tours par  suite de gale et de fièvre.

1815 : Jean Baptiste Jarnet : fils de Laurent J. et de Marie Bodin, né le 9.06.1792 à la Guittonais, soldat au 26 Régiment de ligne 1 Bataillon 3 Compagnie, décédé le 28.04.1815 à l’hospice militaire de  Napoléon-Vendée (La Roche-sur-Yon).


Soldats tombés lors de la guerre franco-prussienne (1870 – 1871)

Août 1870 :

Léger René  Redor : né le 14.09.1845 à Orvault fils de Pierre R. et de Marie-Madeleine Eon, cultivateur à La Houssais en Treillières, taille 1,56 m, sergent au 97e RI 1e Bataillon, 3e Compagnie, matricule 3021 tué sur le champ de bataille de Rezonville-Gravelotte à 4 h du soir par suite d’un coup de feu à l’abdomen le 16 août 1870.

Septembre 1870:

Pierre Marie Guihard : né le 20.05.1849 à Treillières,  fils de Jean G. et de Modeste Jallais ; cultivateur domestique à La Ménardais, 1,55 m, cheveux blonds, yeux bleus, soldat-infirmier 1 section d’infirmiers militaires, matricule 2640, arrivé au corps le 8 août 1870 ; entré à l’hôpital militaire Saint-Martin à Paris le 17 septembre y décède de la variole  le 28 septembre 1870

Louis Julien Vallée : né le 28.11.1843 à Treillières, fils de Alexandre V. et de Eulalie Renou ; soldat de 1 classe au 98 Régiment de ligne 4 Bataillon 4 Compagnie, matricule 1870 ; entre à l’hôpital militaire de Vincennes le 9.09 .1870 y décède de pleurésie, le 17 septembre 1870

Novembre 1870

Jean-Marie Viaud : né le29.04.1847 à Treillières (La Gréhandière) ; fils de Jean V. et de Perrine Rincé ; soldat au 99 Régiment de ligne, matricule 4948, mort de ses blessures chez Hippolyte Hardy juge de paix, à Beaune-la-Rolande (Loiret) le 29 novembre 1870.

Décembre 1870

Joseph Doucet : né le 11.04.1849 à Treillières, (La Cathelinière), fils de Jean D. et de Marie Langlais ; cultivateur domestique;1,62m, cheveux châtains, yeux gris, soldat à la Garde Mobile de Loire-Inférieure affecté à l’Armée de Paris ; entre à  l’hôpital du Val de Grâce à Paris le 25 novembre 1870 y décède de la typhoïde à le 7 décembre.

Joseph Deniaud : né le 28.12.1845 à Treillières (Chambouin), fils de Joseph D. et de Marie Durand ; soldat au 28 Régiment de marche 1 Bataillon 7 Compagnie ; entre à  l’hôpital du Val de Grâce à Paris le 22 novembre 1870 y décède de la typhoïde à le 7 décembre.

Jean-marie Goisbon : né le 13.03.1849 à Treillières (la Guittonais), fils de Pierre G. et de Marie Orhon ; cultivateur, 1,65m, cheveux châtains, yeux gris, soldat à la Garde Mobile de Loire-Inférieure affecté à l’Armée de Paris ; entre le 5.11.1870  à l’hôpital Saint-Martin de Paris y décède de la variole le 26 décembre.

François Lumineau : né le 1.12.1847 à Treillières (Ortais), fils de Pierre L. et de Jeanne Blot ; cultivateur, 1,73 m, cheveux noirs, yeux bleus, soldat à la Garde Mobile de Loire-Inférieure affecté à l’Armée de Paris, matricule 1042 ; entre à  l’hôpital de la Charité à Paris le 3 novembre 1870 y décède de la typhoïde le 18 décembre.

Denis Marie Renaud : né le 31.10. 1845 à Treillières (La Rinçais); fils de Denis R. et de Madeleine Thébaud ; soldat ayant servi depuis 5 ans au 75 de ligne ; mort de pneumonie, prisonnier à l’ambulance de réserve de Berlin, caserne Empereur François, le 15 décembre.

Florent Bodin : né à Treillières (La Sablonnais) le 4.12 .1849, fils de Jacques B. et de Marie Ploteau ; cultivateur ; soldat au 66 Régiment de ligne 3 Bataillon 6 compagnie ; blessé à Soigny le 2 octobre 1870, mort à l’hôpital de Bonneval (Eure et Loir) le 30 décembre.

Julien Bourget : né le 10. 09. 1846 à Treillières, fils de Julien B. et de Jeanne Cadou, cultivateur à La Gréhandière, garde-mobile, « tué probablement à l’un des combats livrés par l’Armée de la Loire aux Prussiens en 1870 – 71 » (texte « Fête des vétérans », 1913).

Janvier 1871

Jean-Marie Chesneau : né le 16.4.1849 à Treillières La Chédorgère fils de Pierre C. et de Jeanne Lormeau, charpentier ; soldat au 28 Régiment de Mobiles 3 Bataillon 1 Compagnie; entre le 5 janvier 1871 à l’hôpital militaire du Gros-caillou (Paris) y décède de la typhoïde le 8 janvier.

Jean Ouvrard : né le 28. 04. 1850 à Treillières, fils de François O. et de Jeanne Bodin, laboureur à Vireloup, 1,61 m, cheveux châtains, parti pour le 5e Bataillon de Chasseurs à pied le 13 octobre 1870, matricule 5002, blessé à Montbéliard le 17 janvier 1871, décédé à l’hôpital de Strasbourg (texte « Fête des vétérans », 1913) ou de Mayence (registre matricule).

Pierre Rialland : « de la Poste de Gesvres tué à Montbéliard le 19 janvier 1871 » (texte « Fête des vétérans », 1913).

Février 1871

Pierre Guillemineau : né en 1840 à Treillières  (Verger), fils de Pierre G. et de Louise Brard ; soldat au 57 Régiment de marche ; mort de typhoïde à Vouvry, canton du Valais (Suisse) le 19 février 1871.

La guerre franco-prussienne de 1870 – 1871 a inspiré à E. Zola un roman, au titre sans équivoque, « La débâcle ».  Elle fut ressentie comme un traumatisme, aujourd’hui sous estimé, par la population française (139 000 morts). Traumatisme aggravé par la terrible guerre civile qui l’a suivie : la Commune de Paris.

Ce conflit fut catastrophique pour la commune de Treillières qui, en six mois, y perdit 23 de ses enfants. A l’initiative de l’Association Treillières au Fil du temps, la municipalité a inscrit leurs noms sur le monument aux morts de la Grande Guerre situé dans le cimetière, le 11 novembre 2013.


Il était né en 1840 au village du Verger. Mobilisé au 57e  Régiment de marche il fait partie, en décembre 1870 de l’Armée de l’Est, placée sous le commandement du général Bourbaki. Elle a pour mission d’aller délivrer Belfort où le colonel Denfert-Rochereau s’est enfermé avec ses troupes. Après un premier succès le 8 janvier 1871, à Villersexel, Bourbaki marche sur Montbéliard. Mais, mal ravitaillée, obligée de bivouaquer dans les bois par des températures qui descendent à – 20°, c’est une armée affaiblie qui attaque, dans la neige, une cité que les Prussiens défendent avec acharnement. Deux soldats de Treillières vont trouver la mort dans ces combats : Pierre Rialland, de la Poste de Gesvres, le 19 janvier et Jean Ouvrard, laboureur à Vireloup,  blessé le 17 janvier et qui meurt peu après.
    Ayant échoué dans la prise de Montbéliard, et donc dans le projet de délivrer Belfort, Bourbaki décide d’opérer une retraite sur Besançon ; mais, pressé par l’ennemi, il doit se replier sur Pontarlier à travers le plateau du Haut-Doubs enneigé. Le 28 janvier 1871, lors de la signature de l’armistice qui met fin aux combats, les négociateurs oublient l’Armée de l’Est. Celle-ci, affamée, décimée par le froid veut se réfugier en Suisse. Après une tentative de suicide de Bourbaki, c’est son second qui négocie avec les autorités militaires helvétiques l’internement de l’Armée de l’Est  en Suisse. A partir du 1er février, les 87 847 soldats survivants (sur 140 000 en décembre) commencent à franchir la frontière en déposant leurs armes.

Quelques jours plus tard, le 19 février, Pierre Guillemineau meurt de typhoïde à Vouvry, canton du Valais (Suisse). Sa tombe s’y trouve toujours et l’historien Jean-Pierre Blanchard vient de nous en faire parvenir une photo que nous reproduisons. On y remarque la cocarde du Souvenir Français qui, en 1900, a restauré la tombe et l’entretient depuis.

P. Guillemineau

Mars  1871

Louis Brachu : né le 28.07. 1848 à Nort/Erdre fils de Julien B. et de  Jeanne Tessier, cultivateur à Chavagnes (Treillières), taille 1,60 m, garde-mobile dans l’Armée de Paris, mort à l’Hôpital du Val de Grâce à Paris le 6 mars 1871.

Jean Brard : né le 28.01.1850 à Treillières fils d’Alexis B. et de Hélène Brétéché, laboureur au Moulin des Landes, taille 1,70 m, cheveux roux, parti au 46 RI le 15 octobre 1870, décédé à l’hôpital de Nevers le 3 avril 1871.

Jean-Marie Marin : né le 30.08. 1850 à Treillières (Ortais) fils de Pierre M. et de Marie Renaud ; cultivateur, 1,64m, cheveux châtains, yeux roux; soldat au 46 Régiment de ligne, matricule 7494; prisonnier en Allemagne à Ottobeuren où il décède du typhus  le 27 mars 1871.

Jean Marseul : né le 1.02.1850 à Vigneux, fils de Pierre M. et de Jeanne Ricordeau, cultivateur à La Gréhandière, parti avec le 46 RI le 15 octobre 1870 « disparu pendant la guerre de 1870 » (registre matricule) ; « mort probablement pendant la guerre de 1870 – 71 » (texte « Fête des vétérans », 1913).

Denis Drouet : né à Treillières le 29.12.1846, cultivateur à la Bernardais « mort pendant la même guerre » (texte « Fête des vétérans », 1913)

Jean Baptiste Ducoin : né le 7. 04. 1850 à La Chapelle/Erdre fils de François D. et de Joséphine Colas, cultivateur à La Noë-Violin, taille 1,67 m, parti avec le 46 RI le 15 octobre 1870, « mort pendant la guerre de 1870-71 » (texte « Fête des vétérans », 1913).

Julien Jahan : né le 19. 09. 1846 à Treillières, fils de Julien J. et de Anne Gergaud, laboureur « de la Cathelinière mort prisonnier en Prusse à Koenigsberg en 1870 – 71 » (texte « Fête des vétérans », 1913).

Pierre Guillard : « de la Chédorgère mort probablement dans les prisons de la Prusse  en 1870 ou 1871» (texte « Fête des vétérans », 1913).


Soldats tombés lors des autres guerres du 19e siècle.

Guerre de Crimée 1855 :

Alexandre Blourde : né au bourg en 1833, fils de Pierre B., sabotier, et de Constance Hocmard ; fusilier au 97 de ligne (Armée d’Orient) mort de dysenterie et scorbut le 9 mai 1855 à l’hôpital militaire de Ramis Tchiflick (Turquie).

Julien Charbonnier : né en 1834 au bourg, fils de François C. et de Marie Blot, canonnier servant au 8 Régiment d’artillerie (Armée d’Orient) ; mort de fièvre et de scorbut le 10 août 1855 à l’hôpital militaire (Maltépé) de Constantinople.

Algérie :

Pierre Ragot :né en 1835 à la Barre, fils de Pierre R. et de Madeleine Brard, soldat au 1er Régiment de Chasseurs de France mort à l’hôpital militaire de Tlemcen le 23.10.59.

Indochine 1861 :

Louis Jallais : né en 1837 à la Belle Etoile, fils de Louis J., charpentier et de Virginie Busson, matelot à bord du vaisseau « Le Duperré » ; mort le 27.11.61 à My Tho (Cochinchine).


Soldats morts à la guerre de 1914 – 1918

Soldats nés à Treillières et domiciliés sur la commune en 1914

ALLAIS Alfred, Marie Rogatien

Matricule : 226  Classe : 1913

Né le : 26 février 1893 à Treillières

Taille : 1,66 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Cultivateur à Fort-Lévêque

Ajourné pour faiblesse lors du conseil de révision

Incorporé le 6 septembre 1914 au 135e RI

Tombé au champ d’honneur au Mont Saint-Eloi lors du  combat de Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) le 30 mai 1915

Inhumé au cimetière de La Motte puis transféré le 15 juin 1923 à la nécropole nationale Notre-Dame de Lorette à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais). Tombe 8450

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

ALLAIS Alfred

BARBOIRON André, Pierre, Marie

Matricule : 3269  Classe : 1912

Né le : 20 juillet 1892 à Treillières

 Taille : 1,70 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Terrassier au bourg de Treillières.

Incorporé le 2 octobre 1913 au 132 RI.

Blessé à la cuisse droite avec fracture du fémur le 16 avril 1917 à Berry-au-Bac.

Décédé le 26 avril 1917, ambulance E 14/1 à Jonchery-sur-Vesle (Marne), des suites de ses blessures.

Cité à l’ordre du Régiment le 28 avril 1919 : « Bon et brave soldat grièvement blessé à son poste de combat »

Croix de guerre avec étoile de bronze

Inhumé à la nécropole nationale « La Maison bleue » à Cormicy (Marne) tombe 3934

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

BAZILE  Henri, Eugène, Marie

Matricule : 457 Classe : 1910

Né le : 14 juillet 1890 à Treillières

 Taille : 1,62 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleu clair

Sabotier au bourg de Treillières.

Rengagé en 1913 pour 2 ans au 4e Régiment de zouaves à Tunis

Passé au 1e R. de tirailleurs algériens.

Caporal

Fait prisonnier le 22 avril 1915 alors qu’il venait d’être « blessé d’une balle à la face qui l’avait défiguré. Arrivé au lazaret d’Ohrdruf in Thuringen (Allemagne), le 1e mai, on lui a prodigué les meilleurs soins. Sa blessure était en bonne voie de guérison, mais le pus absorbé avait infecté les bronches et les poumons et déterminé la pneumonie qui l’a enlevé le 16 mai 1915. Il a été enterré avec les honneurs militaires. Il est mort chrétiennement ayant reçu les derniers sacrements quelques jours auparavant ». (Comité international de la Croix Rouge pour les prisonniers de guerre)

Inhumé au cimetière du camp de prisonniers d’Ohrdruf puis transféré à la nécropole nationale des prisonniers de guerre 1914– 1918 à Sarrebourg (Moselle) Tombe : 6710

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

BAZILE Henri

BERNARD  Julien, Marie

Matricule : 445 Classe : 1895

Né le : 1er mai 1875 à Treillières.

 Taille : 1,67 m

Cheveux : châtains

Yeux : bruns

Cultivateur à La Gréhandière (Treillières)

Marié, 2 enfants.

Rappelé  le 1er août 1914 au 81 RIT.

Parti aux armées le 14 août 1914.

Disparu, tué à l’ennemi le 30 septembre 1914 à Fricourt (Somme).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Bernard Julien

BERNARD  Louis, Marie, Julien

Matricule : 30  Classe : 1905

Né le : 15 avril 1885 à Treillières

 Taille : 1,70 m

Cheveux : noirs

Yeux : gris

Cultivateur à Muzon (Treillières).

Rappelé le 3 août 1914 au 70 RI.

Blessé le 29 août 1914.

Disparu, tué à l’ennemi à Roclincourt (Pas-de-Calais) le 10 mai 1915.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

BERNARD Louis

BERNARD  Pierre, Marie

Matricule : 3487  Classe : 1904

Né le : 5 février 1884 à Treillières

 Taille : 1,52 m

Cheveux : châtains

Yeux : marron

Cultivateur à La Gréhandière en 1905 puis commis voyageur à Châteaubriant (1910) et Paris (1912)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 70 RI le 14 juin 1915; passé au 1er Régiment de zouaves le 21 mars 1916 ; passé au 3 R. de zouaves le 17 juin 1916.

Disparu, tué à l’ennemi le 15 décembre 1916 à Douaumont-Bézenvaux (Meuse).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Bernard Pierre

BRARD  Jean, Marie, Joseph

Matricule : 1042 Classe : 1900

Né le : 2 août 1880 à Treillières

 Taille : 1,68 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleus

Cultivateur à La Bourguillière (Treillières)

Rappelé le 21 août 1914 au 135 RI ; passé au 116 RI le 22 septembre 1914 ; passé au 94 RI à Coëtquidan le 5 février 1915 ; passé au 154 RI le 8 juillet 1915 ; passé au 16 RI, au 70 RI le 25 septembre 1915.

Disparu ; tué à l’ennemi le 28 septembre 1915 à Souain (Meuse)

Médaille militaire à titre posthume (J.O. du 1er novembre 1922) : « Brave soldat glorieusement tombé pour la France le 28 septembre 1915 en montant à l’assaut d’une position ennemie à Souain ; Croix de guerre avec étoile d’argent ».

Corps retrouvé en 1920  et transféré à la nécropole nationale de La Crouée, à Souain-Perthes-Les Hurlus (Marne), le 31 juillet 1920.  Tombe : 75

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Brard Décès


1920 : Le corps du soldat Brard a été retrouvé et inhumé à Souain.

Brard disparu

1916 : Le maire de Treillières est informé de la disparition du soldat Brard ; prévenir la famille.

CADOU  Pierre, Marie, Joseph

Matricule : 3279 Classe : 1912

Né le : 27 janvier 1892 à Treillières

 Taille : 1,59 m

Cheveux : châtains

Yeux : verts

Cultivateur à La Chédorgère (Treillières)

Incorporé le 8 octobre 1913 au 137 RI.

Caporal

Tué à l’ennemi à Amiens (Somme) le 8 octobre 1914.

Inhumé  dans le cimetière de Treillières le 2 février 1922.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

CHATELLIER Joseph, Jean, Marie

Matricule : 207 Classe : 1894

Né le : 6 août 1874 à Treillières

 Taille : 1,72 m

Cheveux : foncés

Yeux : gris

Cultivateur à La Pichonnerais (Treillières) ; marié

Rappelé  le 3 août 1914 au 2 Régiment du Génie ; passé au 1er R. du Génie le 20 août 1914, renvoyé provisoirement dans ses foyers le 21 août 1914 ; rappelé le 5 novembre 1914 au 1er Régiment du Génie ; évacué le 2 avril 1915 ; rentré au dépôt le 1er juin 1915 ; parti aux armées; passé au 1er R. du Génie le 2 septembre 1917.

Disparu à l’attaque du plateau de Neubois (Bas-Rhin), le 30 mars 1918 ; capturé, interné en Allemagne le 1er avril 1918.

Décédé au lazaret 2 de Francfort, de suite de maladie, le 3 novembre 1918.

Inhumé à Francfort puis transféré la nécropole nationale des prisonniers de guerre 1914 – 1918 à Sarrebourg, le 17 mai 1926 (Moselle). Tombe : 11604

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

CHATELIER Joseph

CHATELLIER Pierre

Matricule : 999   Classe : 1898

Né le : 14 novembre 1878 à Treillières

 Taille : 1,62 m

Cheveux : blonds

Yeux : verts

Cultivateur à La Barnais (Treillières)

Rappelé le 31 août 1914 au 265 RI

Décédé de ses blessures de guerre à La Chesnoye, commune de Cuise-La-Motte (Oise) le 19 février 1915.

Inhumé dans le carré communal de Cuise-La-Motte.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

CHATELLIER Pierre

CHATELLIER  Pierre, Marie

Matricule : 2557   Classe : 1917

Né le : 9 novembre 1897 à Treillières

 Taille : 1,59 m

Cheveux : châtains

Yeux : châtains

Cultivateur à La Gréhandière (Treillières)

Incorporé le 7 janvier 1916 au 66 RI ; passé au 98 RI le 25 avril 1917.

Tué à l’ennemi le 28 juillet 1918 à Le Plessier-Huleu (Aisne).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

CHATELIER Pierre

CHOIMET Alphonse, Pierre, Marie

Matricule : 3284 Classe : 1912

Né le : 20 février 1892 à Treillières

 Taille : 1,63 m

Cheveux : châtains

Yeux : verts

Cultivateur au Pigeon Blanc (Treillières)

Incorporé le 9 octobre 1913 au 137 RI

Disparu, tué à l’ennemi le 17 décembre 1914 à Beaumont (Somme)

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

CHOIMET Alphonse

CLOUET Alexandre

Matricule : 1742 Classe : 1914

Né le : 6 juin 1894 à Treillières

Taille : 1,66 m

Cheveux : noirs

Yeux : châtains

Cultivateur à Ortais (Treillières)

Incorporé le 6 septembre 1914 au 65 RI ; passé au 91 RI le 23 décembre 1914 ; passé au 147 RI le 25 juin 1915.

Décédé à l'hôpital Desgenettes, de Lyon, des suites d’une maladie contractée en service, le 29 août 1915.

Inhumé à la nécropole nationale de La Doua à Villeurbanne (Rhône). Tombe : 62

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

CLOUET Jean-Marie, Joseph

Matricule : 481 Classe : 1910

Né le : 30 octobre 1890 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : châtains

Yeux : marron foncé

Cultivateur à La Baclais (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 93 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 6 octobre 1915 à Mesnil-Les-Hurlus (Marne).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

CLOUET Joseph

Matricule : 448 Classe : 1896

Né le : 23 septembre 1876 à Treillières

Taille : 1,63 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleus

Cultivateur à La Poste de Gesvres (Treillières)

Ajourné lors du Conseil de révision en 1898 pour « faiblesse ». Placé dans la Réserve aux Services auxiliaires. Réformé le 29 novembre 1914.

Incorporé le 26 juin 1915 au 329 RI. Présent à la compagnie depuis le 10 juillet 1915.

Décédé à la suite de ses blessures le 5 octobre 1915 à l’ambulance 5 à La Croix en Champagne (Marne).

Cité à l’ordre du Corps d’Armée : « S’est toujours comporté avec courage. Lors de l’attaque des positions ennemies près de Tahure, le 28 septembre 1915, a été gravement blessé. Est mort des suites de ses blessures ».

Croix de guerre avec étoile de vermeil.

Inhumé à la nécropole nationale de Saint-Jean-sur-Tourbe (Marne). Tombe 929.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

CLOUET Joseph

COGER  Elie, Marie, Joseph

Matricule : 2566 Classe : 1917

Né le : 4 septembre 1897 à Treillières

Taille : 1,60 m

Cheveux : châtains

Yeux : marron

Cultivateur à La Bourguillière (Treillières)

Ajourné pour « faiblesse » lors du Conseil de révision.

Incorporé le 3 septembre 1916 au 3e Régiment de dragons ; passé au 4 R. de cuirassiers à pied le 18 septembre 1916 ; passé au 5 R. de cuirassiers à pied le 24 décembre 1917 ; passé au 8 R. de cuirassiers à pied le 21 avril 1918.

Blessé ferme de Vertefeuille au nord de Villers-Cotterets (Aisne) le 8 juin 1918.

Décédé le 9 juin 1918, ambulance 5/59 s.p. 164, Compiègne (Oise) suite de ses blessures.

Inhumé dans le cimetière militaire de Royallieu-Compiègne puis transféré au cimetière de Treillières

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

COGER Elie

DAVID Joseph, Marie

Matricule : 3286 Classe : 1912

Né le : 14 octobre 1892 à Treillières

Taille : 1,68 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à La Noë-Violain (Treillières)

Ajourné en 1913 pour « faiblesse ». Exempté en 1914 pour « faiblesse générale ».

Incorporé le 9 novembre 1914 au 146 RI ; blessé le 7 avril 1915 à Zonnebecke (Belgique) d’une balle au mollet droit ; blessé par éclat d’obus à Avaucourt, le 11 avril 1916 ; hospitalisé à l’hôpital temporaire le Mont-Dore; passé au 79 RI le 1 septembre 1916.

Disparu, tué à l’ennemi le 5 mai 1917 devant Braye-en Laonnois (Aisne)

Le 14 août 1917, le soldat Henri écrit, depuis le front, au maire de Treillières : « Vous m’excusez de venir vous déranger, peut être mal à propos. En première ligne, je viens de recueillir d’un boche les papiers que voici. N’ayant pu comprendre ce que disait le boche, j’ai cru bon de vous les envoyer. Qu’est devenu ce David qui m’est complètement inconnu, je n’en sais rien. Seul le désir de faire le bien m’a poussé à cette tâche. Croyez à mon dévouement sincère et droit. Votre très humble serviteur ».

Les papiers enfermés dans une enveloppe consistaient en une fiche de blessure de guerre au nom de David Joseph  et un ordre de transport pour aller de l’hôpital Le Mont-Dore à Treillières.

David  Joseph

Inhumé dans la commune de Courtecon, réhinumé le 31 janvier 1921 au cimetière militaire de Cerny-en Laonnois (Aisne) puis transféré dans le cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

DENIAUD Jean-Marie

Matricule : 1095 Classe : 1908

Né le : 31 mars 1888 à Treillières

Taille : 1,75 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à Garambeau (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 27 août 1914 à Chaumont-Saint-Quentin (Ardennes).

Le 30 janvier 1918, grâce à l’intervention de la Croix-Rouge, le maire de Treillières est prié d’avertir la famille de Jean-Marie Deniaud que « Une liste officielle allemande N° Z.N.B., fait connaître que l’on a recueilli sur le champ de bataille une plaque d’identité portant les inscriptions suivantes : Deniaud Jean Marie 1908 Nantes 1095 – 05973 ».

Inhumé dans le cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

DUFLANC  Pierre, Marie

Matricule : 84 Classe : 1906

Né le : 21 octobre 1886 à Treillières

Taille : 1,64 m

Cheveux : châtain clair

Yeux : gris

Cultivateur au bourg de Treillières

Marié

Rappelé le 3 août 1914 au 265 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 28 août 1914 à Ginchy (Somme).

Inhumé à Guillemont (Somme).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Duflanc Pierre

DUFLANC  Pierre, Marie, Donatien

Matricule : 466 Classe : 1907

Né le : 17 septembre 1887 à Treillières

Taille : 1,59 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : gris

Tonnelier à La Poste de Gesvres (Treillières)

Marié

Rappelé le 3 août 1914 au 265 RI. Caporal.

Parti de Nantes le 5 août.

Dernière lettre datée du 21 août à Aulnay-sous-Bois. Parti pour le front le 24 août.

Disparu, tué à l’ennemi le 28 août 1914 à Ginchy (Somme).

Inhumé à Guillemont (Somme).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Duflanc Guillemnt

 

Monument érigé à l'entrée du village de
Guillemont à l'endroit où sont inhumés les deux
cousins Pierre-Marie Duflanc
et leurs camarades de combat tombés
le même jour.

DURAND Jean-Marie

Matricule : 2015 Classe : 1909

Né le : 21 mai 1889 à Treillières

Taille : 1,75 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à Muzon (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 116 RI.

Mort pour la France sur le champ de bataille de Fleury-Verdun (Meuse) le 21 avril 1916 à 5 h du matin.

Cité à l’ordre du Régiment.

Croix de guerre avec étoile de bronze.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

 

FLEURY Henri, Pierre, Marie

Matricule : 89 Classe : 1906

Né le : 3 novembre 1886 à Treillières

Taille : 1,58 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : gris

Cultivateur à La Chédorgère (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 51 RI le 20 janvier 1915.

Disparu, tué à l’ennemi le 28 février 1915 sur le champ de bataille de Le Mesnil-Les-Hurlus (Marne).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

FLEURY Henri (2)

GERGAUD  François, Jean, Marie

Matricule : 35 Classe : 1905

Né le : 4 mai1885 à Treillières

Taille : 1,67 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à Launay (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 16 juillet 1916, à 200 mètres à l’ouest de Fay (Somme).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

GERGAUD François

GERGAUD  Pierre, Marie, Joseph

Matricule : 1759 Classe : 1914

Né le : 18 octobre 1894 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : châtains

Yeux : marron

Cultivateur à La Rinçais (Treillières)

Ajourné pour « faiblesse » lors du Conseil de révision.

Incorporé le 7 août 1916 au 82 Régiment d’Artillerie Lourde.

Décédé à l’hôpital 58 à Legé (Loire-Inférieure) le 10 juillet 1917 suite d’une maladie contractée en service (tuberculose pulmonaire).

Inhumé au carré militaire du cimetière de Legé. Tombe 6.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Gergaud Pierre décédé a 23 ans  le 10071917 Legé soldat 90e artillerie

GUICHARD  Vincent

Matricule : 1141 Classe : 1908

Né le : 29 août 1888 à Treillières

Cheveux : châtain foncé

Yeux : gris

Cultivateur à Garambeau (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 137 RI ; soldat de 1ere classe.

Disparu, tué à l’ennemi le 27 août 1914 à Chaumont-Saint-Quentin (Ardennes).

Inhumé à Noyers (Ardennes) par les autorités allemandes.

Plaque commémorative en son nom dans le cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

GUICHARD Vincent

JAHAN Jean-Marie

Matricule : 25 Classe : 1901

Né le : 7 septembre 1881 à Treillières

Taille : 1,58 m

Cheveux : noirs

Yeux : noirs

Cultivateur à La Cathelinière (Treillières)

Rappelé le 20 août 1914 au 70 RI.

Tué à l’ennemi le 2 mai 1917 au Mont Cornillet, dans le massif de Moronvilliers, commune de Prosnes (Marne).

Citation : « Soldat très brave tombé glorieusement pour la France au Mont Cornillet le 2 mai 1917 ».

Croix de guerre avec étoile de bronze.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

JAHAN Jean-Marie

JARNET Jean, Marie, Julien

Matricule : 518 Classe : 1893

Né le : 9 novembre 1873 à Treillières

Taille : 1,563 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à La Belle Etoile (Treillières).

Marié père de 6 enfants.

Rappelé le 30 août 1914 au 65 RI ; passé au 89 RIT le 30 décembre 1915 ; dirigé sur le dépôt de Limoges le 30 mars 1916 comme père de 5 enfants ; passé au 144 RI  de Tarbes le 26 avril 1916.

Victime de courbatures fébriles le 25 mai. Evacué  le 27 mai sur l’hôpital Pellegrin de Bordeaux où il décède le 4 juin 1916.

Inhumé à Bordeaux puis transféré au cimetière de Treillières le 17 novembre 1922.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

JOLIVET  Jean-Marie

Matricule : 1109 Classe : 1908

Né le : 18 mai 1888 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : brun

Cultivateur à Ortais (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 26 RI le 5 juin 1915

Disparu, tué à l’ennemi le 30 juillet 1916 à Maurepas (Somme).

Inhumé « au sud de Maurepas, à l’ouest de la route de Maurepas à Cléry, à 200 m du tortillard ».

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

LECOQ  Pierre, Marie

Matricule : 518 Classe : 1911

Né le : 17 septembre 1891 à Treillières

Taille : 1,60 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : marron foncé

Cultivateur à La Gréhandière (Treillières)

Incorporé le 10 octobre 1912 au 116 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 22 août 1914 à Maissin (Belgique).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

MARCEUX  François

Matricule : 71 Classe : 1906

Né le : 3 novembre 1897 à Treillières

Taille : 1,60 m

Cheveux : bruns

Yeux : bruns

Cultivateur à Garambeau (Treillières)

 Marié

Rappelé le ( ?) au 81 RIT.

Décédé à Nantes, gare d’Orléans, à 10 h 30, le 19 décembre 1915 de « maladie aggravée ou syncope cardiaque ».
Inhumé au cimetière de La Bouteillerie à Nantes.

MARIN  Jean-Marie, Baptiste

Matricule : 18 Classe : 1906

Né le : le 6 mars 1886 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : gris

Cultivateur à La Bourguillière (Treillières).

Marié

Rappelé le 3 août 1914 au 270 RI.

Tué à l’ennemi au Bois de La Gruerie en La Harazée (Marne) le 1 septembre 1915.

Inhumé au cimetière A de Vienne-Le-Château (Marne), tombe 441

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

MARIN jean

MARSEUL  Pierre, Marie, Joseph

Matricule : 1097 Classe : 1908

Né le : 18 avril 1888 à Treillières

Taille : 1,63 m

Cheveux : noirs

Yeux : gris

Cultivateur à Gesvres (Treillières).

Marié

Rappelé le 3 août 1914 au 77 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 30 août 1914 à Faux (Ardennes)

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

MENARD  Louis, Jean, Marie

Matricule : 2788 Classe : 1916

Né le : 11 août 1896 à Treillières

Taille : 1,59 m

Cheveux : roux

Yeux : jaunes

Forgeron à La Ménardais (Treillières)

Ajourné pour « faiblesse » lors du Conseil de révision.

Incorporé le 3 septembre 1916 au 31 RA ; passé au 26 RA le 25 mars 1917.

Tué à Fleury devant Douaumont  (Verdun) le 18 août 1917 ; obus tombé sur l’abri où il se trouvait et sous lequel il a été enfoui.

Citation du 30 août 1917 : «  Depuis son arrivée au front n’a cessé de se prodiguer de jour et de nuit. Toujours volontaire pour les missions périlleuses. A, le 18 août, trouvé la mort à son poste de combat ».

Croix de guerre.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

MENARD Louis

MOREAU  Auguste, Jean, Marie

Matricule : 1799 Classe : 1914

Né le : 3 mai 1894 à Treillières

Taille : 1,66 m

Cheveux : châtains

Yeux : clairs

Cultivateur à Muzon (Treillières)

Incorporé le 5 septembre 1914 au 35 RA ; passé au 2 Régiment d’Infanterie Coloniale le 15 octobre 1914.

Décédé le 31 juillet 1915 à l’hôpital temporaire 58 de La Guerche (Cher) de maladie contractée en service.

Inhumé  à La Guerche puis transféré dans le cimetière de Treillières le 16 janvier 1923.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

MOREAU Auguste

MOREAU  Jean, Marie, Alexandre

Matricule : 254 Classe : 1892

Né le : 8 juin 1872 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : châtain clair

Yeux : gris

Cultivateur à La Poste de Gesvres (Treillières).

Marié.

Rappelé le 20 novembre 1914 au 147 RI ; passé au 81 RIT le 11 décembre 1914 ; passé au 87 RIT le 28 janvier 1915 ; passé au 261 RIT le 23 décembre 1915.

Décédé des suites de blessures de guerre par éclats d’obus le 16 avril 1917 à Cuissy-et-Geny (Aisne)

Inhumé à 20 m au nord du mur de clôture de la ferme de Cuissy (tombe n° 6) puis transféré à la nécropole nationale de Cerny-en-Laonnois (Aisne). Tombe 2179

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

MOREAU Jean

MOREAU  Pierre

Matricule : 228 Classe : 1894

Né le : 7 mars 1874 à Treillières

Taille : 1,78 m

Cheveux : noirs

Yeux : gris

Tailleur de pierre à La Ménardais (Treillières).

Marié

Rappelé le 8 janvier 1915 au 28 RA ; passé au 111 RAL le 26 février 1916.

Maître pointeur.

Décédé le 16 octobre 1916 à l’hôpital de Montlieu (Charente-Maritime), à 6 h du matin, des suites de maladie contractée en service.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

MOREAU Pierre

NERRIERE  Jean-Marie, Joseph

Matricule : 280 Classe : 1913

Né le : 27 mars 1893 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleu clair

Cultivateur à Vireloup (Treillières)

Ajourné pour « faiblesse » lors du Conseil de révision.

Incorporé le 7 septembre 1914 au 32 RI ; passé au 175 RI le 26 mai 1915.

Décédé le 7 août 1915 à Seddul-Bahr , Turquie, des suites de blessures de guerre.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

NERRIERE Jean-

NIEL  Jean-Marie, Victor

Matricule : 520 Classe : 1893

Né le : 16 septembre 1893 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleus

Cultivateur à Vireloup (Treillières).

Marié

Rappelé le 3 août 1914 au 81 RIT.

Tué à l’ennemi le 28 septembre 1914 à Fricourt (Somme).

Inhumé dans le cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

NIEL Jean-Marie

POTIRON  Joseph, Marie, Louis

Matricule : 685 Classe : 1918

Né le : 14 mai 1898 à Treillières

Taille : 1,67 m

Cheveux : noirs

Yeux : marron

Cultivateur à La Louinière (Treillières)

Incorporé le 1er mai 1917 au 91 RI ; passé le 21 mars 1918 au 153 RI.

Blessé le ( ?) juin 1918 à Longpoint. Décédé à l’ambulance 226 à Villers-Cotterêts (Aisne) le 3 juin 1918.

Inhumé à la nécropole nationale de Villers-Cotterêts. Tombe 1137

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

POTIRON Joseph

RAGOT  Jean-Marie, Donatien

Matricule : 543 Classe : 1911

Né le : 16 juin 1891 à Treillières

Taille : 1,60 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : marron foncé

Cultivateur à La Ménardais (Treillières)

Incorporé le 10 octobre 1912 au 77 RI.

Tué à l’ennemi le 12 novembre 1914 au combat de Bellevue à Zonnebeke (Belgique).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

RAGOT Jean-Marie

RAGOT  Pierre, Marie, Joseph.

Matricule : 1000 Classe : 1903

Né le : 5 février 1883 à Treillières

Taille : 1,66 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleus

Cultivateur à La Fronière (Treillières)

Marié

Ajourné pour faiblesse lors du Conseil de révision.

Incorporé le 8 novembre 1914 au 270 ; passé au 94 RI de Coëtquidan le 5 février 1915

Décédé de ses blessures de guerre le 15 mai 1915 à l’hôpital auxiliaire 111 de Bar-Le-Duc (Meuse).

Inhumé à Bar-Le-Duc et transféré dans le cimetière de Treillières le 9 juillet 1921.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Ragot Pierre (2)Télégramme annonçant le décès de Pierre Ragot

RAGOT Pierre

RENAUD  Alexandre, Marie, Joseph

Matricule : 2 Classe : 1902

Né le : 3 novembre 1882 à Treillières

Taille : 1,68 m

Cheveux : châtains

Yeux : châtains

Cultivateur à Vireloup (Treillières).

Marié

Rappelé le 11 août 1914 au 70 RI ; passé au 153 RI le 18 mai 1915.

Décédé suite de ses blessures de guerre le 7 octobre 1915 à l’ambulance 7 à Hans (Marne).

Inhumé à la nécropole nationale de Pont-de-Marson, Minaucourt-Mesnil-les-Hurlus (Marne). Tombe 5310

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

RENAUD  Alexandre, Louis, François

Matricule : 292 Classe : 1913

Né le : 14 mars 1893 à Treillières

Taille : 1,61 m

Cheveux : châtains

Yeux : châtains

Cultivateur à La Rinçais (Treillières)

Incorporé le 27 novembre 1913 au 77 RI ; passé au 155 RI le 27 juillet 1915.

Caporal le 3 mars 1915 ; sergent le 12 janvier 1916.

Cité à l’ordre du Régiment le 22 mai 1916 : « Dans la nuit du 20 au 21 avril 1916 est allé, malgré un feu violent d’infanterie et d’artillerie piqueter une tranchée nouvelle ; par son calme et son courage a maintenu ses travailleurs sous le feu ».

Cité à l’ordre de la Brigade le 9 juin 1916 : « Dans la nuit du 26 au 27 mai 1916, est parti volontairement en patrouille pour reconnaître une tranchée occupée par l’ennemi et a rapporté des renseignements précieux ».

Tué à l’ennemi le 11 novembre 1916 à Sailly-Saillisel (Somme), tranchée de Berlin à 18 h 30.

Inhumé à la nécropole nationale de Rancourt (Somme)

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

RENAUD Alexandre

RINCE Donatien, Marie, Julien

Matricule : 545 Classe : 1911

Né le : 29 décembre 1891 à Treillières

Taille : 1,63 m

Cheveux : châtain

Yeux : verts

Cultivateur à La Barnais (Treillières)

Incorporé le 8 octobre 1912 au 64 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 23 août 1914 à Maissin (Belgique).

Inscrit sur le tableau spécial de la Médaille militaire. Croix de guerre avec étoile d’argent (8 mars 1921)

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

RINCE Donatien

RINCE  Joachim, Louis, Joseph

Matricule : 470 Classe : 1896

Né le : 21 novembre 1876 à Treillières

Taille : 1,71 m

Cheveux : blonds

Yeux : bleus

Cultivateur à La Ménardais (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 116 RI le 19 janvier 1916 ; passé au 11 RIT le 3 janvier 1917 ; passé au 38 RIT le 1 mars 1918.

Blessé le 24 juillet 1918 à Janvilliers.

Cité à l’ordre du Grand Quartier Général le 26 juillet 1918 : « Très bon soldat courageux et dévoué, d’une crâne attitude au feu. A été grièvement blessé en assurant le ravitaillement en première ligne ».

Cité à l’ordre du Régiment le 1er août 1918 : « Le Lieutenant colonel du 38 RIT  porte à la connaissance du 38 RIT qu’à la date du 26 juillet Monsieur le Général de la 1ere  Armée a conféré la médaille militaire avec croix de guerre au soldat Rincé »

Décédé de ses blessures de guerre le 5 août 1918 à l’ambulance 7/13, à Cempuis (Oise).

Inhumé au cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

Joachim RINCE

RINCE  Henri, Marie, Denis, Louis

Matricule : 3331 Classe : 1912

Né le : 12 août 1892 à Treillières

Taille : 1,65 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleu clair

Cultivateur à La Ménardais (Treillières)

Incorporé le 10 octobre 1913 au 65 RI ; passé au 411 RI.

Blessé le 25 octobre 1915 à La Courtine (Marne) : plaie au bras droit.

Caporal le 1 avril 1916.

Cité à l’ordre du Régiment le 24 juin 1916 : « Au cours d’un violent bombardement, sa section ayant eu plusieurs tués et blessés, a assuré personnellement le service de surveillance, faisant preuve du plus grand sang froid et contribuant ainsi fortement à relever le moral de ses hommes ».

Citation du 18 juin 1917 : « Gradé, mitrailleur modèle. Le 5 mai 1917, une attaque étant jugée imminente a pris avec le plus grand calme, sous un violent bombardement d’obus de gros calibre, ses dispositions de combat. Au cours de l’attaque, un incident étant survenu à sa pièce, l’a remise en état et a repris le feu montrant un beau sang froid sous le feu ».

Blessé le 3 juin 1917 au bois des Courrières, à l’épaule gauche.

Décédé le 5 juin 1917 à l’hôpital de Vadelaincourt (Meuse) suite de fractures ; blessures reçues en combat face à l’ennemi.

Croix de guerre avec étoile d’argent.

Inhumé dans le cimetière de Vadelaincourt puis transféré dans celui de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

RINCE Henri

RINCE  Louis, Jean, Marie

Matricule : 1128 Classe : 1908

Né le : 15 juillet 1888 à Treillières

Taille : 1,60 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à La Gréhandière (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 118 RI.

Décédé à la suite de ses blessures à la ferme des Wacques, à Suippes (Marne), le 14 septembre 1914.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

RINCE  Pierre, Marie, Auguste

Matricule : 2022 Classe : 1909

Né le : 13 juin 1889 à Treillières

Taille : 1,62 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Cultivateur à La Barnais (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 116 RI.

Caporal

Cité à l’ordre du Régiment le 11 mai 1917 : « Voltigeur précédant une escouade de grenadiers a progressé le premier dans la tranchée ennemie au milieu d’un vif combat à la grenade ».

Tué à l’ennemi au combat de Veuilly-Bussiares (Aisne) le 6 juin 1918.

Inhumé à la nécropole nationale de Chesnaux-Château-Thierry (Aisne). Tombe 1109

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

RINCE Pierre

RINCE  Pierre, Marie, Joseph

Matricule : 547Classe : 1911

Né le : 19 mars 1891 à Treillières

Taille : 1,60 m

Cheveux : châtains

Yeux : marron clair

Cultivateur à Garambeau (Treillières)

Incorporé le 8 octobre 1914 au 64 RI.

Tué à l’ennemi le 10 novembre 1915 au combat de Serre (Pas de Calais).

Médaille militaire ; Croix de guerre avec étoile de bronze le 23 février 1921.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

ROBERT  Pierre, Marie

Matricule : 1106 Classe : 1908

Né le : 10 mai 1888 à Treillières

Taille : 1,67 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : bleus

Cultivateur à La Guittonais (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 168 RI le 24 août 1915.

Blessé le 3 juin 1918 à Faverolles.

Décédé des suites de ses blessures le 5 juin 1918 à l’hôpital complémentaire des armées n° 44 à Senlis (Oise).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

ROBERT Pierre

ROUSSEAU  Alexis, Jean, Baptiste

Matricule : 3496 Classe : 1904

Né le : 15 novembre 1884 à Treillières

Taille : 1,71 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Meunier au moulin de Launay (Treillières)

(Sa fiche matricule ne signale aucun état de service à l’occasion de la guerre)

Décédé à l’hôpital Broussais de Nantes le 12 octobre 1914 à 23 heures.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

ROUSSEAU Alexis

TENDRON  Louis, Henri, Marie

Matricule : 1815 Classe : 1914

Né le : 30 mars 1894 à Treillières

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Cultivateur à Ragon (Treillières)

Ajourné pour « faiblesse » lors du Conseil de révision.

Incorporé le 15 décembre 1914 au 2 Régiment d’Infanterie Coloniale ; passé au 56 RIC.

Tué à l’ennemi au combat de Kenali en Serbie le 14 novembre 1916.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

THOMARE  Alphonse, Jean, Marie

Matricule : 1819 Classe : 1914

Né le : 17 septembre 1894 à Treillières

Taille : 1,64 m

Cheveux : noirs

Yeux : noirs

Cultivateur au bourg de  Treillières

Ajourné pour faiblesse lors du Conseil de révision.

Incorporé le 5 septembre 1914 au 21 Régiment d’Artillerie de Campagne ; passé au 2 RIC.

Décédé des suites de ses blessures de guerre aux tranchées devant Binarville (Marne) le 18 février 1915.

Inhumé dans le cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

VIOLIN  Joseph

Matricule : 33 Classe : 1897

Né le : 4 septembre 1877 à Treillières

Taille : 1,70 m

Cheveux : châtains

Yeux : châtains

Cultivateur à Chambouin (Treillières)

Rappelé le 30 novembre 1914 au 51 RA ; passé au 11e Train des équipages le 13 octobre 1915.

Décédé le 12 avril 1917 à l’hôpital Broussais de Nantes à 7 h du matin.

Inhumé au carré militaire du cimetière de La Bouteillerie à Nantes.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

VIOLIN Joseph

 


Soldats morts à la guerre de 1914 – 1918

Soldats domiciliés à Treillières en 1914 mais nés hors de la commune

 

AUDO Edmond, Henri, Jean

Matricule : 227 Classe : 1913
Né le : 18 septembre 1893 à Nantes

 Taille : 1,63 m
Cheveux : châtain foncé
Yeux : châtains

Cultivateur à Treillières

Incorporé le 28 novembre 1913.

Disparu, tué à l’ennemi le 1er   septembre 1914 aux Eparges (Meuse).

Inscrit sur le monument aux morts de Nantes
 

AURAY  Julien, Marie

Matricule : 1194 Classe : 1908

Né le : 26 mars 1888 à Les Fougerets (Morbihan)

Cultivateur domestique à Garambeau (Treillières)

Rappelé au 116 RI

Décédé le 26 septembre 1915, des suites de blessures de guerre à Tahure (Marne).

Inhumé à la nécropole nationale La Crouée à Souain-Perthes-Les-Hurlus (Marne). Tombe 1548

BAZILE  Alexandre, Marie

Matricule : 11 Classe : 1913

Né le : 23 novembre 1893 à Nantes

Taille : 1,60 m

Cheveux : châtain foncé

Yeux : marron

Domestique meunier au moulin Laurent (Treillières)

Incorporé le 26 novembre 1913 au 2 RIC.

Tué à l’ennemi à Belloy-en-Santerre (Somme) le 6 septembre 1916.

Inhumé dans le carré militaire du cimetière de La Bouteillerie à Nantes.

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes.

BRETECHER  François, René

Matricule : 2772 Classe : 1898

Né le : 9 novembre 1878 à Vigneux (L-I)

Taille : 1,68 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Cultivateur à La Guittonais (Treillières)

Rappelé le 13 août 1914 au 65 RI ; passé au 265 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 7 septembre 1916 au sud d’Estrées (Somme).

Inscrit sur le monument aux morts de Vigneux. Possède une plaque émaillée à sa mémoire (comportant des erreurs) sur les Tableaux d’honneur déposés à ma mairie de Treillières)

BRETECHE François

BRIAND  Pierre

Matricule : 2762 Classe : 1898

Né le : 23 janvier 1878 à Vigneux (L-I)

Taille : 1,64 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Cultivateur à La Renaudière (Treillières)

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 81 RIT.

Disparu, tué à l’ennemi le 23 septembre 1914 à Péronne (Somme).

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

BRIAND Pierre

CERCLE  Pierre

Matricule : 540 Classe : 1893

Né le : 24 janvier 1873 à Grandchamp (L-I)

Taille : 1,73 m

Cheveux : noirs

Yeux : gris

Cultivateur à Ragon (Treillières) Marié, père de 5 enfants.

Rappelé le 3 août 1914 au 81 RIT.

Décédé le 23 septembre 1914, à Bussu (Somme).

Inhumé à Le Mesnil (Péronne) dans une fosse commune près de la gare puis transféré la nécropole nationale de Villers-Carbonnel (Somme). Tombe 1

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

CIVEL  Emmanuel, Jean, Marie

Matricule : 639 Classe : 1918

Né le : 6 janvier 1898 à Blain (L-I)

Taille : 1,59 m

Cheveux : châtains

Yeux : bleus

Cultivateur à La Noë des Trembles (Treillières)

Incorporé le 2 mai 1917 au 116 RI ; passé au 95 RI le 7 mars 1918 ; passé au 403 RI le 19 juin 1918.

Tué à l’ennemi à Saint-Germainmont (Ardennes)  le 26 octobre 1918, à 8 h.

Inhumé dans le cimetière de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

DANIEL  Pierre, Joseph

Matricule : 471 Classe : 1907

Né le : 3 octobre 1887 à Nantes

Taille : 1,58 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Jardinier aux Rochettes (Treillières) ; (aujourd’hui l’ancien village des Rochettes est sur la commune de Nantes).

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 151 RI le 2 mars 1915.

Tué à l’ennemi à Saint-Hilaire-le-Grand, Auberive (Marne) le 25 septembre 1915.

Inhumé dans le secteur de Saint-Hilaire-Le-Grand-Auberive (fosse n° 30) puis transféré à la nécropole nationale de Bois-du-Puits à Auberive (Marne). Tombe 2157

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières et de Nantes.

DANIEL Pierre

DUPE  Julien, Pierre

Matricule : 3288 Classe : 1912

Né le : 29 juin 1892 à Sucé (L-I)

Taille : 1,60 m

Cultivateur à La Gréhandière (Treillières)

Ajourné pour « faiblesse » lors du Conseil de révision.

Incorporé le 11 septembre 1914 au 146 RI ; passé au 153 RI le 9 janvier 1915.

Tué à l’ennemi à Saint-Julien (Belgique) le 14 janvier 1915.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

DUPE Julien

GOURBIL  Pierre, Henri

Matricule : 502 Classe : 1911

Né le : 31 janvier 1891 à Vigneux (L-I)

Taille : 1,67 m

Cheveux : blonds

Yeux : verts

Cultivateur à Muzon (Treillières)

Incorporé le 10 octobre 1912 au 28 RA.

Maître pointeur.

Tué à l’ennemi au Bois des Hospices, Verdun (Meuse) le 21 juin 1916.

Inhumé à la nécropole nationale d’Haudainville (Meuse) Tombe 204.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

GOURBIL Pierre

LAUNAY  Alfred, Pierre

Matricule : 1776 Classe : 1914

Né le : 29 juin 1894 à Nantes

Taille : 1,68 m

Cheveux : châtains

Yeux : marron

Cultivateur à La Renaudière (Treillières)

Incorporé le 8 septembre 1914 au 26 RI ; passé au 134 RI le 1 mai 1915 ; passé au 56 RI le 14 octobre 1915.

Caporal le 22 avril 1917.

Tué à l’ennemi à La Courtine (Marne) le 2 janvier 1918.

Cité à l’ordre du Régiment le 8 janvier 1918 : « Excellent caporal grenadier qui dans les moments difficiles a toujours fait preuve d’un courage et d’un dévouement exemplaires. Tombé glorieusement le 2 janvier à son poste de combat ».

Croix de guerre.

Inhumé dans le cimetière militaire de Laval-sur-Tourbe puis transféré dans celui de Treillières.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières.

LAUNAY Alfred

NOZAY  Léger, Pierre, Marie

Matricule : 23 Classe : 1902

Né le : 22 janvier 1882 à La Chapelle-sur-Erdre (L-I)

Taille : 1,62 m

Cheveux : noirs

Yeux : bruns

Cultivateur à Ragon (Treillières).

Marié

Rappelé le 11 août 1914 au 70 RI.

Décédé des suites de maladie à l’hôpital 15 de Vals (Haute-Loire)

Inhumé au carré militaire du cimetière de Vals-près-Le Puy (Haute-Loire). Tombe 22, rang 3.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

OLIVIER  Julien, Marc, Victor

Matricule : 1442 Classe : 1899

Né le : 10 novembre 1879 à La Chapelle-sur-Erdre (L-I)

Taille : 1,71 m

Cheveux : bruns

Yeux : gris bleu

Cultivateur, domestique chez le curé de Treillières.

Marié.

Rappelé le 3 août 1914 au 81 RIT ; passé au 137 RI le 10 novembre 1914.

Décédé le 7 juin 1915 suite de blessures de guerre à Hébuterne (Pas-de-Calais) lors de l’attaque de la ferme de Toutvent.

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

bataille Hebuterne L'Illustration

PECOT  Pierre

Matricule : 1131 Classe : 1908

Né le : 26 juillet 1888 à Vigneux (L-I)

Taille : 1,68 m

Cheveux : châtains

Yeux : blonds

Cultivateur à La Gréhandière (Treillières)

Rappelé le 6 novembre 1914 au 51 RA ; passé au 64 RI le 6 octobre 1915 ; passé au 65 RI le 29 février 1916.

Tué à l’ennemi d’une balle au côté droit le 5 mars 1917 au Chemin des Dames (Aisne).

Inhumé dans le cimetière de Moulins (Aisne) puis transféré à la nécropole nationale de Cerny-en-Laonnois (Aisne). Tombe 2396

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

PECOT Pierre

RAVILLY  François, Louis, Marie

Matricule : 3461 Classe : 1904

Né le : 16 septembre 1893 à Nantes

Taille : 1,67 m

Cheveux : châtains

Yeux : gris

Cultivateur à Garambeau (Treillières)

Rappelé le 2 août 1914 au 2 Régiment de chasseurs ; estafette à l’Etat Major.

Maréchal des logis.

Décédé le 7 septembre 1914, suite de blessures de guerre à Connantray (Marne)

Inscrit sur le monument aux morts de Treillières

RAVILLY François

Soldats morts à la guerre de 1914 – 1918

Soldats nés à Treillières mais domiciliés hors de la commune en 1914

BODIN  Joseph, Jean, Marie, Alexandre

Matricule : 1008 Classe : 1900
Né le : 3 mars 1880 à Treillières

Taille : 1,59 m
Cheveux : châtains
Yeux : verts

Meunier au moulin des Landes ; quitte Treillières pour Nantes où il est roulier en 1904. S’installe ensuite à Saint-Sébastien-sur-Loire. 
Marié

Rappelé le 12 août 1914 au 63 RA ; classé service auxiliaire par la commission spéciale de réforme de Vitré le 14 janvier 1916 pour entorse ancienne tibia-tarsienne ; renvoyé dans ses foyers le 17 janvier 1916 ; classé service armé par la commission spéciale de réforme du 14 décembre 1916 ; rappelé à l’activité le 21 décembre 1916, passé au 137 RI ; passé au 62 RA le 25 janvier 1917 pour gêne à la marche suite de fracture ; passé au 63 RA le 1 octobre 1917.

Décédé le 20 octobre 1917 par suite d’insuffisance et rétrécissement aortique contractés en service commandé à l’hôpital complémentaire n° 33 à Epernay (Marne).

Inscrit sur le monument aux morts de Saint-Sébastien-sur-Loire (L-I).

BODIN  Louis, Marie, Joseph

Matricule : 34 Classe : 1902
Né le : 18 janvier 1882 à Treillières

Taille : 1,73 m
Cheveux : châtains
Yeux : bleus

Cultivateur à Orvault (L-I)

Rappelé le 11 août 1914 au 70 RI. 
Caporal le 9 septembre 1914.

Disparu, tué à l’ennemi le 2 octobre 1914 à Neuville-Vitasse (Pas-de-Calais).

Inscrit sur le monument aux morts d’Orvault (L-I)

BRETECHE  Jean Marie Joseph
Matricule 1200 à Ancenis Classe : 1898
Né le : 24 mars 1878 à Treillières

Laboureur à Héric. Marié

Soldat au 82 RIT . Décédé de maladie contractée au service le 6 décembre 1914 à Héric (L-I)

BURBAN  Pierre, Marie
Matricule : 2302 Classe : 1905
Né le : 14 février 1885 à Treillières

Taille : 1,69 m
Cheveux : châtains
Yeux : gris

Cultivateur à Vigneux (L-I) lors du conseil de révision en1905 ; parti ensuite à Nantes (1906 – 1908), à Levallois-Perret (1910), à Paris 18e (1912).

Rappelé le 3 août 1914 au 65 RI ; passé au 11 RI le 6 décembre 1916 ; passé 100 RI le 12 juin 1917.

Tué à l’ennemi « par éclat de torpille » le 20 juin 1917 au combat de Champagne, secteur du Mont-Sans-Nom, à Baconnes (Marne).

Cité à l’ordre du Régiment le 2 juillet 1917 : « Soldat modèle plein de bravoure. Tué à son poste de combat pendant un violent bombardement ».

Inhumé à la nécropole nationale de Bois-du-Puits, Auberive (Marne). Tombe 1829.

Inscrit sur le monument aux morts de Vigneux (L-I)
 

CHATELLIER  Julien, Marie

Matricule : 1412 Classe : 1899
Né le : 29 septembre 1879 à Treillières

Taille : 1,67 m
Cheveux : bruns
Yeux : bruns

Cultivateur à Muzon (Treillières) en 1900 puis à Cordemais en 1912 (L-I). 
Marié.

Rappelé le 14 août 1914 au 65 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 8 juin 1915 à Hébuterne (Pas-de-Calais)

CLOUET  Pierre, Marie

Matricule : 77 Classe : 1902
Né le : 24 juillet 1882 à Treillières

Taille : 1,76 m
Cheveux : châtains
Yeux : bleus

Cultivateur à Treillières en 1902 ; parti à Nantes en 1910. 

Rappelé le 11 août 1914 au 70 RI.

Tué à l’ennemi le 17 juin 1915 à Roclincourt (Pas-de-Calais).

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes.
 

CUSSON Pierre Marie

Matricule 2665
Né le 12 juin 1879 à Treillières

Taille : 1.56 m
Cheveux : châtains
Yeux : bruns

Tailleur d’habits à Saint-Etienne-de-Montluc

Engagé volontaire pour 4 ans en 1897. Participe à la campagne du Tonkin du 1 mai 1904 au 19 janvier 1904. Condamné pour vol le 5 septembre 1905 est envoyé au pénitencier militaire de Douera (Algérie).  Passe au 2e bataillon d’infanterie légère d’Afrique, en Algérie, du 26 juillet au 30 juillet 1906 date où il déserte. Rayé des contrôles de la désertion le 19 septembre 1914 se présente volontairement au consulat de France à Alexandrie (Egypte). Incorporé au 5e bataillon d’Afrique à compter du 14 novembre 1914 il est basé au Maroc jusqu’au 22 mai 1916. Condamné par le conseil de guerre le 1e juillet 1916, gracié le 15 juillet 1917 il reste en Tunisie jusqu’au 4 août 1917. Incorporé au 1er bataillon de marche d’infanterie légère d’Afrique (BMILA), en métropole, le 15 février 1918, chasseur de 2e classe, il est  « tué à l’ennemi » le 28 mai 1918 devant le fort de Brimont (Marne).

GILLOT Pierre François

Matricule 1602 Classe : 1889
Né le : 22 novembre 1869 à Treillières.

Taille : 1.64 m
Cheveux : châtains
Yeux : gris

Menuisier demeurant à Marseille

Marié

Rappelé au service le 20 avril 1915 au 81 RIT
Décédé le 26 avril 1915 à Nantes, hôpital temporaire 25, de maladie « néoplasme de l’estomac »

Déclaré « non mort pour la France » Inhumé au cimetière de La Bouteillerie (Nantes).

HAURAY  Léger, Louis, Marie, Joseph

Matricule : 1603 au bureau de  recrutement de Saint-Malo (35)  Classe : 1914
Né le : 1 décembre 1894 à Treillières

A quitté Treillières pour Saint-Servan (35)

Incorporé en 1914 au 3 Régiment d’Artillerie à pied.

Décédé le 5 février 1915 à l’hôpital-collège Teulié à Toul (Meurthe-et-Moselle) de fièvre typhoïde.

Inhumé à Choloy-Menillot (Meurthe-et-Moselle). Tombe 1729
Inscrit au monument aux morts de Saint-Servan
 

HERVO  Jean-Marie, François

Matricule : 83 Classe : 1911
Né le : 1 juillet 1891 à Treillières

Domicilié au Havre lors du Conseil de révision passé à Nantes en 1911.

Incorporé le 1 octobre 1912 au 137 RI. 
Caporal.

Décédé le 27 août 1914, suite de blessures de guerre, à Chaumont-Saint-Quentin (Ardennes).

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes.

LANGLAIS  Joseph

Matricule : 420  Classe : 1907
Né le : 21 mars 1887 à Treillières

Taille : 1,63 m
Cheveux : blonds
Yeux : gris

Cultivateur à Treillières lors du conseil de révision en 1907 ; parti ensuite à Orvault puis à Nantes en 1913.

Rappelé le 3 août 1914 au 270 RI.

Tué à l’ennemi le 1 septembre 1915 à La Harazée (Marne). 
 

LAUNAY Alexandre Constant Denis Marie  

Matricule : 2331  Classe : 1905
Né le : 23 avril 1885 à Treillières

Taille : 1.68 m
Cheveux : châtains
Yeux : bruns

Cultivateur à Saint-Etienne-de-Montluc puis à Couëron.

Rappelé le 3 août 1914 au 265 RI.

« Mort pour la France » des suites de blessures de guerre le 23 octobre 1914 à l’hôpital de Villers-Cotterêts (Aisne).

Inhumé à  la nécropole nationale de Villers-Cotterêts.

Inscrit sur le monument aux morts de Couëron (L-I).
 

LAUNAY Pierre  

Matricule : 1982  Classe : 1911
Né le : 2 novembre 1891 à Treillières

Taille : 1.69 m
Cheveux : châtains
Yeux : marron

Employé de bureau à Nantes. 

Incorporé le 9 octobre 1912. 
Soldat au 1e bataillon de chasseurs à pied. 

Décédé des suites de blessures de guerre le 1er septembre 1914 à Autrey (Vosges).

Inhumé à  la nécropole nationale de Saint-Benoît-la-Chipotte (Vosges) Tombe 325

LEBRETON  Pierre, Marie

Matricule : 28 Classe : 1901
Né le : 25 mars 1881 à Treillières

Taille : 1,64 m
Cheveux : châtains
Yeux : gris bleu

Cultivateur à Orvault (L-I).

Rappelé le 20 août 1914 au 70 RI.

Disparu, tué à l’ennemi le 9 mai 1915 à Roclincourt (Pas-de-Calais).

Inhumé à la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette à Ablains-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais). Tombe 17 119.

Inscrit sur le monument aux morts de Orvault (L-I).

LECOQ  Louis, Marie Joseph

Matricule : 673 Classe : 1903
Né le : 2 février 1882 à Treillières

Taille : 1,57 m
Cheveux : bruns
Yeux : noirs

Carrier, domicilié à Chantenay (L-I) lors du Conseil de révision en 1902, parti ensuite à Nantes (1904), à Chemillé (1907), à Rezé et à Chantenay (1910) à Couëron (1912) à Chantenay (1912) et à Saint-Herblain (1914).

Rappelé le 12 août 1914 au 70 RI.

Tué à l’ennemi le 6 septembre 1914 à Le Gault-La Forêt (Marne). 

Inhumé à la nécropole nationale de Fère-Champenoise (Marne). Tombe 1847.

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes.

LECOQ  Pierre, Marie Joseph

Matricule : 3466 Classe : 1901
Né le : 27 octobre 1881 à Treillières

Marié à Nantes en 1906
Soldat au 41 RI. Mort « tué à l’ennemi »  le 3 octobre 1914 à Neuville-Vitasse Pas-de-Calais)

Inscrit sur le monument aux morts de Rezé
 

LERAT  Joseph

Matricule : 31 Classe : 1906
Né le : 19 avril 1886 à Treillières

Taille : 1,63 m
Cheveux : châtain clair
Yeux : gris

Cultivateur à Pierre-Plate (Treillières) en 1908 puis à Orvault en 1909.  

Rappelé le 3 août 1914 au 270 RI. 
Evacué le 13 octobre 1915.
 
Décédé des suites de maladie contractée au front (fièvre typhoïde) le 20 octobre 1915 à l’hôpital central Excelmans à Bar-Le-Duc (Meuse)
 

MARCEUX  Alexis, Marie

Matricule : 78 Classe : 1901
Né le : 5 mars 1881 à Treillières

Taille : 1,58 m
Cheveux : blonds
Yeux : bleus

Domestique à Treillières lors du Conseil de révision en 1901 ; parti ensuite à Chantenay (1906) et à Nantes (1907). 
Marié.

Rappelé le 20 août 1914 au 70 RI.

Décédé à Nantes, hôpital Baur, le 19 décembre 1915 des suites de maladie contractée au front (paratyphoïde). 

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes et le monument aux morts de Treillières.

MAZUREAU  Henri, Donatien

Matricule : 150 Classe : 1908
Né le : 17 novembre 1888 à Treillières

Taille : 1,57 m
Cheveux : blonds
Yeux : bleus

Jardinier à Treillières lors du Conseil de révision ; parti à Nantes quartier Barbin.

Rappelé le 3 août 1914 au 293 RI.

Décédé le 5 mars 1916, de tuberculose pulmonaire contractée en service, à l’hôpital 127 bis de Monbeton (Tarn-et-Garonne).

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes.

MAZUREAU  Pierre, Marie, Célestin

Matricule : 1526 Classe : 1900
Né le : 25 mai 1880 à Treillières

Taille : 1,62 m
Cheveux : châtains
Yeux : châtains

Cocher à Nantes. 
Marié.

Rappelé le 21 août 1914 au 65 RI.

Tué à l’ennemi le 10 juin 1915 à Hébuterne (Pas-de-Calais).

Inscrit sur les tables mémoriales de Nantes.

MOREAU  Pierre, Marie

Matricule : 403 Classe : 1907
Né le : 8 janvier 1887 à Treillières

Taille : 1,67 m
Cheveux : châtains
Yeux : gris

Laboureur à Grandchamps (L-I)

Rappelé le 3août 1914 au 65 RI. 
Caporal.

Tué à l’ennemi le 5 septembre 1916 à Deniécourt-Estrées (Somme).

Inhumé à la nécropole nationale de Dompierre-Becquincourt (Somme). Tombe 948.

Inscrit sur le monument aux morts de Grandchamp (L-I).
 

PECCOT  Louis,  Marie, Joseph

Matricule : 1144 Classe : 1908
Né le : 24 septembre 1888 à Treillières

Taille : 1,77 m
Cheveux : châtains
Yeux : gris

Cultivateur à Orvault (L-I)

Rappelé le 3août 1914 au 65 RI.

Tué à l’ennemi le 25 septembre 1915 au combat de Mesnil-Les-Hurlus (Marne).

PROFAULT  Joseph, Marie

Matricule : 3400 Classe : 1904
Né le : 25 janvier 1884 à Treillières

Taille : 1,63 m
Cheveux : châtains
Yeux : noirs

Cultivateur à Ragon (Treillières) lors du Conseil de révision en 1904 ; réside à Treillières en 1911 ; en 1920 son épouse demeure à Orvault mais ses parents résident à Treillières ; l’acte de décès n° 4 de l’année 1920 enregistré à Treillières précise : « Le soldat Profault était domicilié légalement à Treillières et non à Orvault ».

Rappelé le 21 août 1914 au 2e Régiment de chasseurs ; passé au 7e R. de chasseurs le 31 janvier 1915 ; passé au 28 RA le 18 janvier 1916 ; passé au 251 RA le 1er  avril 1917.

Décédé le 16 décembre 1918, à 7 h. à Bavigne (Belgique) d’un œdème du poumon. 

Inscrit sur le monument aux morts de Orvault (L-I).

jean-marie-rinceRINCE  Jean-Marie

Matricule : 1046 Classe : 1898
Né le : 4 juillet 1878 à Treillières

Taille : 1,59 m
Cheveux : châtains
Yeux : châtains

A quitté Treillières en 1901 pour Pouancé (49) ; demeure à Angers en novembre 1913.

Rappelé le 30 août 1914 au 65 RI ; passé au 81 RIT le 2 juin 1915 ; passé au 2e Bataillon de chasseurs alpins le 5 novembre 1915.

Tué à l’ennemi le 9 août 1917 au Chemin des Dames (Aisne).

Inhumé à la nécropole nationale de Vailly-sur-Aisne (Aisne). Tombe 335

Une plaque émaillée à sa mémoire est fixée sur les Tableaux d’honneur déposés à la mairie de Treillières (Photo ci-dessous).

 


Guerre de 1939 – 1945

Soldats

 

1940 : Ernest Thomaré journalier au bourg, né le 7 avril 1898,  fils de Jean Thomaré et de Jeanne Bernard, tué à Liesse (Aine) le 14 mai 1940

1940 : Théophile Chatellier cultivateur à Muzon, né le 11 avril 1906, fils de Pierre Chatellier et de Jeanne Chédorge, tué à Guise (Aisne) le 16 mai 1940.

1943 : François Pilvart  cultivateur à La Gréhandière, né le 31 octobre 1904, fils de François Pilvart et de Marie Bernard, décédé au camp de prisonniers de Freepsum (Allemagne)

1945 : Maurice Gergaud agriculteur à La Sablonnais, né le 28 septembre 1912, fils de Jean Gergaud  et de Françoise Erraud, décédé des suites de ses blessures au camp de prisonniers de Werbach (Autriche)

 

Résistants déportés originaires de Treillières mais n’y demeurant plus

Lucien Lecoq : né le 10.11.1903 à la Gréhandière, fils de Pierre Lecoq et de Anne Ménager ; mari de Berthe Renaud (mariés à Treillières le 6.08.29), domicilié à Versailles (en 1932) ; mort à Buchenwald le 25 février 1945. Né le 10 novembre 1903 à Treillières (village de La Gréhandière)

Service militaire : du 12/11/1923 au 10/05/1925 au 21e Régiment de tirailleurs Nord-africain.

Mariage à Treillières le 6/08/1929 avec Berthe Renaud  (de Treillières)

Agriculteur chez ses parents jusqu’en 1926. Le 3 décembre de cette année-là entre aux chemins de fer de l’Etat au service VB à Versailles-rive-gauche. En 1933, entre au service Exploitation au dépôt de Trappes.

Pendant l’Occupation allemande participe à la Résistance du rail à Trappes. Est muté, à sa demande, au dépôt de Rennes le 1 juillet 1941.

Arrêté à Rennes le 24 septembre 1942.

Prison de Rennes du 24/09/1942 au 5/03/1943

Fort de Villeneuve-Saint-Georges du 6/03/ 1943 au 18/05/1943.

Transféré le 19 mai 1943 en Allemagne à la prison de Bernau (Berlin) puis interné à Dachau et à Auschwitz (Monovitz )

 A l’approche des troupes soviétiques, transféré à OHRDRUF (Kommando de Buchenwald) le 31 janvier où il meurt le 25 février 1945.

 

Alfred Cormerais, né le 8.12.1918 à Fayau ; fils de Jean-Baptiste Cormerais jardinier au château de Fayau et de Marie Prou ; domicilié à Angers ; déporté le 18.02.44 ; mort à Bergen-Belsen le 6 avril 1945.

marié à Anne-Marie Enizan née le 1.03.1922 à Vannes, déportée NN le 30.03.1944 vers la prison d’Aix-la-Chapelle. Immatriculée au KI de Ravensbrück matricule 38059 ; décédée à Ravensbrück le 15 mars 1945.